Il vocabolario della carpenteria lignea

Si è svolta il 19 dicembre 2013 una giornata di studi molto interessante, sul lessico tecnico della carpenteria lignea come emerge dai documenti scritti e dallo studio della realtà materiale.

La partecipazione di studiosi di diverse discipline e diverse provenienze geografiche ha contribuito a delineare un quadro complesso e intrigante.

termini e disegno

ARCHIVIO DI STATO DI GENOVA
NOTAI ANTICHI 3960 GIULIO ROMAIRONE
PROMISSIO FABRICE DEL 27 MARZO 1609
DOMUS RURIS SITA IN VILLA BACHERNIAE CASTELLETTI
MAGISTER HENRICUS MERISANUS Q ANDREAE MR ANTELLAMMI
PROPRIETA’ Q MAGNIFICO JO BAPTA BARGALIUS

Le vocabulaire de la charpente
Journée d’étude organisée en collaboration avec le groupe de recherche LIGNA « Les charpentes méditerranéennes »
19 décembre 2013
9 h 30 Allocution de bienvenue (Nicolas Marty, Professeur d’Histoire contemporaine, Directeur du CRHiSM – EA 2984 et Doyen de la Faculté de LSH).
Et
Présentation de la journée et introduction (Caroline de Barrau, Université de Perpignan Via Domitia, CRHiSM- EA 2984).
10 h 00
Philippe BERNARDI (Directeur de recherche, CNRS, LAMOP Paris I – UMR 8589, Directeur de Ligna) et Emilien BOUTICOURT (LAMOP Paris I – UMR 8589).
Carton, costiera et symas. Les apports d’une base de données à l’appréhension du vocabulaire de la charpente provençale.
10 h 45 : Pause
11 h 00
Antoni CONEJO et Jacobo VIDAL (Université de Barcelone-Ligna.cat).
« Obrat de bigues, ab taula de simal, bogets i fasquions del dit llistó». Apreciacions lingüístiques entorn als sostres de fusta de l’àrea catalanoaragonesa.
11 h 45
Aymat CATAFAU (Université de Perpignan Via Domitia, CRHISM- EA 2984).
Un contrat de travaux en menuiserie et charpente à l’église du monastère de Saint-Genis-des- Fontaines en 1532. Problèmes de traduction, d’interprétation et d’identification.
12 h 30 : Repas
14 h 30
Anna BOATO (Professeur à la Faculté d’architecture de l’Université de Gênes) et Anna DECRI (Istituto di Storia della Cultura Materiale di Genova).
Lessico delle strutture lignee genovesi descritte nei documenti notarili (XIII-XIX secolo).
15 h 15 : Table ronde et discussions autour des communications de la journée.
***
Le projet de recherche ARQUIMESA – Textes et documents d’histoire et de civilisation de l’Occident méditerranéen de l’émergence des langues romanes aux sociétés industrielles – a été initié en 2011 et développé au sein du laboratoire CRHiSM (EA 2984), membre de l’Institut des Méditerranées (IDM FED 4164) de l’Université de Perpignan Via Domitia. Une première journée d’étude, le 6 décembre 2012, a été consacrée aux Livres de raisons d’artistes et correspondances de sculpteurs au XVIIIe siècle (publication en cours).
Pour la deuxième journée, la thématique retenue est : Le vocabulaire de la charpente. Le choix de traiter du matériau bois et de sa mise en œuvre se justifie face à un constat clair : celui d’un paradoxe entre l’importance et l’omniprésence du matériau à l’époque médiévale et moderne et le peu d’études de références qu’on lui a consacrées. La question de la charpente, en comparaison avec le couvrement de pierre, est un thème qui a été très peu abordé. Le terme même de charpente a un sens assez large : il recouvre aussi bien le couvrement (charpente de toit), que les planchers (souvent analysés sous l’angle de leur décor). De multiples questions se posent sur les métiers, les outils, le travail, la mise en œuvre, les essences de bois utilisées etc., dans les domaines de l’histoire, de l’histoire de l’art et de l’archéologie. Les archives – en particulier – l’édition critique des textes spécifiques concernant les zones occidentales de la méditerranée (Italie, Provence, Catalogne, Languedoc), peuvent contribuer à approfondir notre connaissance du sujet. C’est plus précisément la question du vocabulaire de la charpente qui a été retenue afin d’être développée et discutée. Cette journée se fera donc en partenariat avec le groupe de recherche LIGNA sur « Les charpentes méditerranéennes » (sous la direction de Philippe Bernardi).